Recourir à un intérimaire : les avantages pour les entreprises

Absence prolongée d’un employé, accroissement temporaire des activités ou création d’emploi saisonnier, certaines sociétés sont obligées d’embaucher des candidats compétents afin d’assurer la continuité de leurs services. Dans ce cas, recruter un agent sous CDD est une option envisageable. Sauf que cette solution est couteuse. Il est parfois conseillé de recourir à un intérimaire.

Des procédures de recrutement entièrement externalisées

Le recrutement d’un nouveau collaborateur demande du temps et des moyens. Les procédures sont particulièrement lourdes pour les PME ou les PMI qui ne disposent pas de spécialistes des ressources humaines. Le dirigeant doit alors diffuser l’annonce, sélectionner lui-même les candidats, rédiger les contrats et la fiche de paie ainsi que toutes les démarches administratives requises lors de l’embauche.

En faisant appel à une agence d’intérim à Dijon, par exemple, l’employeur sera libéré de toutes ces formalités. La structure dispose de tous les outils et les techniques nécessaires pour assurer le succès du recrutement. En outre, la société possède les contacts de plusieurs candidats compétents et disponibles. De plus, ces éléments pourront intégrer l’entreprise d’une manière immédiate.

Par ailleurs, l’agence d’intérim n’aura pas à supporter les contraintes liées au licenciement. Dans le cas où le salarié intérimaire ne correspond pas au poste, l’enseigne le remplacera par un autre agent qualifié.

Une solution économique pour l’entreprise 

Les contrats de travail temporaire ou CTT sont logiquement plus chers que les CDD. En effet, la rémunération de l’agence vient s’ajouter aux salaires et indemnités versés à l’intérimaire. Néanmoins, si l’on tient compte des couts indirects, le prix global de l’opération est finalement plus profitable pour l’organisation. En effet, dans le cas d’un CTT, c’est l’entreprise de travail temporaire qui supporte toutes les charges liées au recrutement et non l’employeur. De plus, les collaborateurs en intérim ne sont pas inclus dans la masse salariale. Celle-ci reste alors intacte alors que les effectifs de la société augmentent. Seules les taxes sur les formations professionnelles seront prises en compte. Par ailleurs, contrairement au salaire qui doit être payé à la fin du mois, la facture émise par l’agence d’intérimaire bénéficie souvent d’un délai de règlement qui peut aller jusqu’à 10 jours. Il s’agit d’une flexibilité qui est toujours appréciable pour une PME ou une PMI.