Les clés pour réussir sa publicité sur lieu de vente (PLV)

Les clés pour réussir sa publicité sur lieu de vente (PLV)

Malgré l’essor des sites e-commerces, de nombreux consommateurs achètent encore leurs produits dans les commerces physiques. 74% des décisions sont des achats d’impulsion. Dans ce cadre, la beauté et l’originalité du packaging ne suffisent plus à écouler rapidement les marchandises. Pour que les articles se démarquent, il est crucial de les mettre en valeur. C’est là qu’entre en scène la publicité sur le lieu de vente.

Les intérêts pour pratiquer la publicité sur le lieu de vente

Tout d’abord, il est important de distinguer la publicité sur lieu de vente du merchandising. Ce dernier désigne l’ensemble des techniques et des stratégies permettant d’optimiser la rencontre entre le produit et l’acheteur. La publicité sur le lieu de vente est donc une application de ce procédé. Il s’agit d’une forme de communication axée sur le push marketing. En d’autres termes, son objectif consiste à mettre en valeur une marchandise afin de « pousser le produit vers le consommateur ». Mais l’expression la plus appropriée serait d’inciter le consommateur à l’achat. C’est d’ailleurs un média très efficace puisque près de 70% des clients achètent un produit après avoir été en contact avec un support PLV. 

Les instruments publicitaires jouent aussi un rôle informatif. Ainsi, ils permettent d’en connaitre davantage sur une offre. Sans compter qu’ils véhiculent la charte graphique de l’entreprise. Ce qui, à chaque lecture, améliore la visibilité de la marque.

Enfin, les outils PLV dynamisent les rayons. En effet, ils participent à la décoration des lieux et rendent le magasin plus accueillant. Bien sûr, afin que la communication sur le point de vente soit un succès, il est essentiel de prendre en compte certains éléments.

Intégrer la PLV dans sa stratégie marketing : quelques conseils pour en assurer le succès

Contrairement aux médias dits « traditionnels », la PLV favorise une proximité immédiate avec la clientèle. Ainsi, elle permet une communication directe. Seulement, pour réussir l’opération, on doit considérer certains points. Dans ce registre, le design du support est déterminant. S’il est impératif que les instruments comprennent les éléments de la chartre graphique, il faut aussi qu’ils soient assez originaux pour attirer l’attention des consommateurs. Pour cela, l’annonceur peut jouer autant sur la forme que sur le visuel.

Par ailleurs, le choix des accessoires PLV doit être adapté aux marchandises. On ne choisit pas les mêmes outils PLV lorsqu’on veut présenter des produits alimentaires, des fournitures de bureau ou des appareils électroniques. Il en est de même pour le format des supports. Celui-ci peut varier en fonction de leur emplacement. D’ailleurs, à ce sujet, la place des outils publicitaires dépend entièrement des objectifs. On placera les présentoirs et autres affichages à une dizaine de mètres du rayon si l’on souhaite augmenter la visibilité d’une offre. Tandis que dans le cadre d’une mise en valeur d’un produit, il faut que les instruments PLV soient plus proches de la marchandise.