Externalisation de la fonction RH

Human.

De plus en plus d’entreprises s’interrogent au sujet de l’externalisation de certaines parties de leurs activités. Le sujet concerne principalement les services administratifs à commencer par la gestion des ressources humaines (RH) et notamment la gestion de la paie. Tout changement entraîne une part de risque. Voici donc les avantages et les inconvénients générés par une telle démarche.

Les avantages de l’externalisation du RH

Dans la majeure partie des cas, derrière un projet d’externalisation RH se cache une forte volonté de maîtriser (voire même de réduire) les coûts de ce service pour l’entreprise. En effet, l’entreprise n’aura plus à assumer ces charges souvent peu rentables financièrement. De plus, vouloir assumer la gestion de la paie en interne oblige les collaborateurs à se tenir au courant de l’évolution de la législation en la matière. Cela nécessite une veille constante coûteuse en temps et en moyen financier avant d’éviter une erreur qui pourrait s’avérer être fâcheuse pour l’entreprise.

Les inconvénients

L’externalisation des RH qui jusqu’ici donnaient de bons résultats, engendre aussi le risque de perdre en qualité. En effet, il est toujours possible que le prestataire désigné ne puisse exploiter de façon satisfaisante les données qui lui auront été confiées. C’est un problème relativement fréquent lorsque le prestataire utilise des données en partie en relation avec d’autres en provenance de services qui ne sont pas externalisés. Les responsables d’entreprise souhaitant s’inscrire dans ce type de démarche doivent également avoir bien à l’esprit le sort des salariés travaillant dans le service RH avant son externalisation. Il faut les accompagner et ne surtout pas croire qu’il sera possible de les licencier en invoquant le motif de l’externalisation du service. En effet, ce motif de licenciement n’est pas absolument pas permis par la législation. Dans ce cas, le risque d’un recours du salarié devant les Prud’hommes est grand et le versement d’indemnités quasi assuré pour l’entreprise. Enfin, il faut signaler qu’il existe également un risque de perte de relation entre les salariés et le service RH si celui est totalement externalisé.

En tenant compte de ces informations, on mesure l’importance de la décision d’externaliser (ou pas) les fonctions RH. C’est un véritable projet d’entreprise qui doit réunir l’ensemble des services et qui ne doit pas être mené dans la simple optique de réduire les coûts. Le choix d’un compromis impliquant une transmission partielle (et donc incomplète du système d’information de l’entreprise) est souvent privilégié.