Catégories Entrepreneuriat

Devenir freelance : les étapes et choix pour se lancer


Visu Freelance Devenir Lancer.jpg

Nous sommes aujourd’hui nombreux à vouloir devenir free-lance. Un choix tout à fait normal puisque c’est une activité plutôt attractive. Qui n’aimerait pas en effet devenir son propre patron et travailler à sa guise ? C’est le rêve de tout salarié, qu’il soit en poste ou au chômage. Et avec le développement actuel des outils numériques, les opportunités se multiplient. Peut-être est-ce le temps de vous reconvertir et devenir indépendant ?

Que signifie freelance ?

De manière simpliste, un freelance peut être défini comme une personne qui travaille seule pour le compte d’un ou plusieurs client(s). Mais attention, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un statut juridique. Derrière cet anglicisme se cache plutôt un travailleur indépendant. À la différence d’un salarié classique, il n’a pas d’employeur et n’est donc pas soumis à des obligations de subordination. Il devra cependant respecter des impératifs et modalités que lui imposent ses clients dans le cadre des missions qui lui sont confiées.

Sachez par ailleurs que dans ses activités, le freelance s’expose à des risques financiers. C’est pourquoi beaucoup optent pour le portage salarial afin de se défaire des aspects juridiques, comptables et fiscaux de l’entreprise, tout en bénéficiant de la couverture sociale d’un salarié classique. En effet, freelancing et portage salarial sont compatibles.

devenir freelance

Pourquoi devenir freelance ?

Devenir free-lance vous ouvre la voie à un grand nombre d’avantages. Bien entendu, le premier est lié au fait de devenir libre et indépendant, d’être son propre patron, de définir soi-même ses propres horaires de travail et de changer de lieu de travail comme bon lui semble. Le freelancing exige souvent très peu d’outils. Vous pouvez vous acquitter de vos tâches avec seulement un ordinateur, un smartphone et une connexion internet. Mieux encore, vous pouvez vivre de votre passion, choisir vos clients, collaborateurs et associés.

Toutefois, quelques inconvénients sont à souligner. Le métier de freelance n’est pas fait pour ceux qui n’aiment pas travailler seuls chez eux. La personne doit s’habituer à travailler sans collègues avec qui discuter. Elle doit savoir tout faire par elle-même. Le freelancing vous oblige aussi parfois à travailler le week-end. Et bien entendu, vous devez oublier l’idée de recevoir des primes, d’avoir un congé payé ou un congé maladie, et de profiter d’une couverture sociale complète.

Bref, on ne devient pas free-lance parce qu’on a tout simplement envie de ne plus avoir de supérieurs. C’est un choix qui doit être mûrement réfléchi.

Comment bien se lancer dans le freelancing ?

Pour réussir en tant que freelance, voici quelques étapes importantes que vous devez franchir :

  • La première consiste à se fixer des objectifs et créer un projet bien précis. Un projet qui tourne autour d’une spécialité correspondant à votre domaine de compétences.
  • Trouvez ensuite un marché où vos compétences pourront être rentables. Identifiez votre clientèle cible et fixez vos tarifs.
  • Essayez ensuite de vous construire un réseau dans lequel vous pouvez échanger avec d’autres professionnels et vous faire connaître dans votre monde.
  • Choisissez votre statut de travailleur indépendant. Vous pouvez opter pour une entreprise individuelle ou une société (SARL, SASU, portage…).

Enfin, tout le monde peut faire le choix de devenir free-lance. Cependant, il faut pouvoir être capable de l’assumer, car c’est un autre cadre de travail.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

3 + 5 =